Atelier de formation du Conseil Sénégalais des Femmes (COSEF) sur le « Budget participatif sensible au Genre et le contrôle citoyen »

Renforcement de la Démocratie

Les 13 et 14 Février 2018, s’est déroulé l’atelier de formation des élus locaux, agents de l’administration et les acteurs de développement sous le thème : « le budget participatif sensible au genre et le contrôle citoyen ». Il s’est tenu à la Mairie des Parcelles Assainies en présence du Maire Monsieur Moussa SY. L’atelier a réunis 60 participants, dont les conseillers et agents administratifs de ladite commune et les représentants du COSEF avec comme formatrice Madame Malicoumba BADIANE, Consultante indépendante en Genre et Budget participatif (BPSG).

L’objectif général de cette formation est de renforcer les connaissances des participants sur le budget municipal et les mécanismes de mise en œuvre de la participation citoyenne dans une perspective de prise en compte des besoins spécifiques de certaines couches défavorisées de la population de la commune. Après les présentations des participants et les déclinaisons de leurs attentes, la formatrice a fait un exposé sur les définitions et concepts sur le genre, la parité et la participation à la vie citoyenne. Suite à ces présentations, des échanges sur la cartographie de la commune des Parcelles Assainies et sur la détermination de l’assiette fiscale, ont fait ressortir une parfaite connaissance des participants de leur commune. L’exposé sur le budget participatif sensible au genre a permis aux participants de comprendre les concepts et principes sur le budget participatif sensible au genre (BPSG) mais aussi sur les approches de mise en œuvre du BPSG dans la commune des Parcelles Assainies.

La matérialisation du budget participatif sensible au genre(BPSG) ne peut se faire sans une planification participative dans les orientations budgétaires et un élargissement des discussions à toutes les populations intéressées. Les travaux de groupe axés sur l’étude des forces, faiblesses, opportunités et menaces (FFOM) et sur l’élaboration du plan d’action pour la mise en œuvre du budget participatif sensible au genre (BPSG) ont clôturé cet atelier de formation.

Retour