Atelier de la Confédération Générale des Travailleurs de l’Informel du Sénégal (CGTIS)

Promotion de la Justice Sociale

Les 13, 14 et 15 Avril 2018, s’est tenu l’atelier de la Confédération Générale des Travailleurs de l’Informel du Sénégal (CGTIS) qui avait pour thème : « Management des Organisations de l’économie informelle et massification de la CGTIS». Il a été animé par Mme Malicoumba BADIANE, Spécialiste en Management organisationnel. L’atelier s’est déroulé à la grande salle de la chambre de commerce de Kaolack. Elle a regroupé 44 participants venant des régions de Kédougou, Tambacounda, Kaffrine, Kaolack et Dakar.

Photo: FES Sénégal

Après un exposé introductif sur la définition des concepts, les participants ont pu poser des questions et s’en est suivi un débat interactif très ouvert. Ces discussions ont permis aux participants de comprendre la thématique. L’équipe de la CGTIS en a profité pour expliquer le fonctionnement de leur organisation et des participants ont manifesté leur souhait d’intégrer la CGTIS. La formatrice, Madame Badiane a mis l’accent sur trois points : le management des organisations ; la protection sociale et les principaux défis d’une organisation de l’Economie Informelle comme la CGTIS. Elle a insisté longuement sur les qualités d’un manageur et d’un leader. Après cela, des groupes de travail ont été formés et les cas pratiques confectionnés leur ont été soumis.

Photo: FES Sénégal

Le but de cet atelier était de former les responsables des associations de travailleurs de l’économie informelle et de les donner l’occasion d’adhérer la CGTIS. Des recommandations à l’endroit de la CGTIS ont été formulées afin de rendre efficace le Secteur de l’économie informelle au Sénégal. Les remerciements de la CGTIS à l’endroit de la Fondation Friedrich Ebert pour leur accompagnement sans faille ont clôturé cet atelier marqué par une réussite totale.

Retour