Atelier de restitution des travaux sur les décrets d’application

Renforcement de la Démocratie

Le 22 Novembre 2017, s’est déroulé à la Fondation Friedrich Ebert, l’Atelier de Restitution des travaux pour l’entrée en vigueur du Code de la Presse. L’Atelier était organisé par le SYNPICS en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert et avait comme personnes ressources Mme Khadidiatou CISSE, journaliste et ancienne secrétaire générale du SYNPICS; M. Mame Less CAMARA, journaliste et Enseignant au CESTI; M. Matar SALL, Juriste et Enseignant ; M. Ibrahima L. FAYE, président APPEL ; Mme Sophie LY, Directrice NEXUS groupe et de M. Massamba MBAYE, journaliste. Cet Atelier avait comme Modérateur M. Cheikh Tidiane FALL, journaliste et comme Rapporteur M. Mamadou THIOR, journaliste.

Photo: FES Sénégal

A l’entame des travaux, M. Matar Sall, porte-parole du comité, est revenu sur le nombre des décrets d’application et des arrêtés relatifs au Code de la presse. Ainsi, son exposé a tourné autour des spécificités de chaque texte et du contenu sur les questions qui se posent à la profession des journalistes. L’accent a été mis sur le statut de l’entreprise de presse, la pression fiscale qu’elle doit supporter et les conditions d’enregistrement selon les types de presse. Ensuite, les discussions ont permis d’aborder la distinction entre décret et arrêté, les sources de la redevance audiovisuelle puis le modèle économique et social des radios communautaires. C’est ainsi que le comité a constaté que les radios communautaires ne sont pas bien pris en compte.

Photo: FES Sénégal

Cela étant, les participants ont fait des amendements et se sont mobilisés autour de la stratégie de collaboration avec les autorités ministérielles et les députés ; pour une rapide entrée en vigueur des textes relatifs à la profession. Dès lors, il faudrait non seulement travailler de concert avec les autorités mais aussi soutenir le travail des membres qui sont pressentis dans le comité d’élaboration des décrets pour y contribuer positivement aux travaux. Globalement, l’Atelier de restitution a été une réussite totale puisque les discussions ont permis de prendre en compte les préoccupations des différents acteurs dans le processus d’entrée en vigueur du Code de la presse.

Retour