Atelier de restitution et de validation des textes du CORED

Renforcement de la Démocratie

L’Atelier avait comme personnes ressources Mme Khadidiatou CISSE, journaliste/ancienne secrétaire général du SYNPICS,  M. Kader DIOP, journaliste, M. Mame Less CAMARA, enseignant au CESTI, Mme Saphie Ly SOW, Directrice de NEXUS groupe et M. Moussa SOW, Reporter-Photographe/Membre du Directoire CORED.

Bacary D.MANE en tant que Président du CORED a rappelé que l’Atelier s’inscrivait dans le cadre des travaux de Saly sur les textes de la structure et sur le rapport financier d’activités. C’est ainsi qu’une lecture des principaux points qui ont fait état des discussions à Saly a été entamée en tenant en compte de la bonne formulation, de son adaptation à la législation sur la presse. Les points concernant les missions, les attributions et le rôle du CORED dans la profession ont été discutés et traités pour faire prévaloir les règles d’éthique dans les métiers de la presse. C’est en ce sens que des aspects relatifs à la compétence du CORED et à ses limitations sont pris en compte dans le texte en prévoyant des situations précises dans le futur règlement intérieur.

Egalement, la question de la reconnaissance juridique  du CORED a été abordée en profondeur pour voir les moyens d’accélération de ce processus  qui a débuté depuis 2014.

Ensuite, la présentation du rapport financier était l’occasion de lire  l’exécution des activités et les entrées de fonds du CORED.

L’Atelier de restitution et de validation était un grand succès puisqu’il a permis de faire des avancées considérables pour finaliser  le texte du CORED et de présenter le rapport financier de manière transparente.

Retour