Atelier d’écriture et de partage des textes d’application du Code de la Presse

Renforcement de la Démocratie

Les 09, 10 et 11 Mai 2018 à l’Hôtel Etoile du Lac Rose, s’est tenu l’atelier du Ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie Numérique (MCTPEN) qui avait pour thème : « Rédaction et partage des textes d’application du Code de la Presse ». Les personnes ressources qui ont facilité les échanges étaient M. Macoumba COUME, Magistrat, Coordonnateur du Comité de rédaction du Code de la Presse, M. Mamadou BAAL, Expert Audiovisuel, M. Sellé SECK, Enseignant-Chercheur (CESTI), M. Matar SALL, Juriste et M. Bacary Domingo MANE, Journaliste-Président du Comité d’Observation des Règles d’Ethique et de Déontologie (CORED).

Photo: FES Sénégal

Les allocutions de bienvenue de Madame Annette LOHMANN, Représentante Résidente de la Fondation Friedrich Ebert et de M. Souleymane DIALLO, Directeur de Cabinet du MCTPEN ont ouvert les travaux. Celui-ci a salué le rôle important de la Fondation Friedrich Ebert dans le processus d’élaboration du nouveau code de la presse Sénégalaise. Suite à ces allocutions, M. Macoumba COUME, Coordonnateur du comité de rédaction a présenté les objectifs de l’atelier ainsi que la méthodologie de travail et a procédé à la restitution des travaux préparatoires du comité restreint mis en place par le MCTPEN pour la poursuite de l’élaboration des textes d’application du Code de la Presse. Ces textes sont répartis en trois catégories : avant-projet de loi, projets de décrets et projets d’arrêtés.

Photo: FES Sénégal

Au-delà de ces points, des compléments nécessaires sur la reconnaissance des écoles de formation des journalistes, les recours contre les décisions de l’organe d’autorégulation et une recommandation sur la publicité ont été discutés. Des propositions ont été faites dans les travaux de groupe et des séances plénières. Des discussions fécondes et très intéressantes ont eu lieu dans le sens d’élaborer des textes d’application du code de la presse pour le bien des acteurs de médias et de la population sénégalaise.

Photo: FES Sénégal

Ces trois (3) jours ont permis aux acteurs des médias et au MCTPEN d’avancer de façon très efficace, efficiente sur l’élaboration de ces textes d’application du code de la presse. L’atelier a pris fin sur des notes de satisfaction de tous les acteurs de médias et du MCTPEN.

Retour