Atelier du COJES: « rôle de la monnaie dans les économies comme le Sénégal ».

Renforcement de la Démocratie

Les 03 et 04 novembre 2018, s’est déroulé à Saly l’atelier de formation de Collectif des Journalistes Economiques du Sénégal (COJES) en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert, sous le thème : « rôle de la monnaie dans les économies comme le Sénégal».

L’objectif général de cet atelier était de renforcer encore le COJES sur les questions liées à la structure des économies des pays africains en général et le Sénégal en particulier, surtout à un moment où le franc CFA fait l’objet de tant de controverses. Et aussi, comment la monnaie peut-elle être au service du développement des pays africains.

La première présentation était axée sur « la monnaie et la politique monétaire ». Elle a fait ressortir une inadaptation de la politique monétaire aux besoins des économies en zones CFA résultant  de problèmes de structure et de doctrine économiste. En effet, du point de vue de la structure, la politique monétaire en zones CFA est en partie inscrite dans les spécificités institutionnelles qui font exister ces deux monnaies à parité fixe avec l'Euro. Ensuite, du point de vue de la doctrine, à l'intérieur même des règles de fonctionnement  dans la zone CFA, il existe des marges qui demeurent inemployées par les banquiers centraux, malgré d'immenses besoins financiers insatisfaits.

Le deuxième et le troisième sous thème ont été consacrés respectivement aux questionnements autour du franc CFA et les perspectives pour la mise en place d’une monnaie commune de la CEDEAO.

Des discussions intéressantes et très riches ont permis aux journalistes de mieux comprendre la problématique du Franc CFA et de dégager des stratégies nouvelles pour arriver à réaliser la création de la monnaie commune.

Cette activité fut une réussite totale dans l’ensemble et le COJES a solennellement remercié la Fondation Friedrich Ebert pour son soutien permanent.

Retour