Plan d’action pour ‘’Travailler ensemble pour le retour de la paix en Casamance’’

Consolidation de la Paix et de la Sécurité

Toujours dans son engagement pour le retour d’une paix définitive en Casamance, la COSCPAC a organisé les 11 et 12 avril 2021 à la Maison de la paix, à Ziguinchor, une session d’élaboration d’un plan d’actions harmonisé entre différentes ailes politiques du MFDC, en vue de préparer les négociations avec l’Etat du Sénégal. Un point important de cette rencontre est la participation de membres du Groupe de Contact (G.C.) qui témoigne de l’élargissement de ce cadre de travail et de l’intérêt qu’il suscite et qui reste ouvert pour des retrouvailles pleines.

Durant ces deux (2) jours de travail, avec des discussions franches et intenses, les participant.e.s (représentants d’ailes politiques, sous le regard de femmes de bois-sacrés, et de membres de COSCPAC) ont réitéré l’importance de l’implication de toutes les filles et fils de la Casamance dans cette recherche de solutions au conflit ; d’où le souhait et la volonté d’une sensibilisation constante !

Beaucoup d’idées ont été développées sur l’unification du MFDC sans pour autant se focaliser sur cette dernière qui ne doit pas être un facteur de blocage. C’est la raison pour laquelle la session a retenu comme slogan : ‘’Travailler ensemble pour le retour de la paix en Casamance’’. Ceci permet au cadre mise en place de poursuivre le processus entamé tout en œuvrant pour que les autres les rejoignent.

Après ces discussions, la session s’est penchée, à travers des ateliers sur l’dentification des points faibles et facteurs de blocage des retrouvailles, sur les points pouvant concourir favorablement à la tenue de négociations et quelles actions pourrait/devrait mener ce cadre collégial des ailes politiques. Tout ceci a débouché sur l’élaboration d’un plan d’action annuel dont voici les prochaines premières étapes :

Restitution dans chaque aile politique de la proposition de plan d’action ;

  1. Session de validation du plan d’action harmonisé par les différentes ailes politiques du MFDC en vue des négociations avec l’Etat du Sénégal ;
  2. Deux (02) ateliers de renforcement de capacités sur les techniques de communication, de négociations, de médiation et gestion des conflits, avec en filigrane les droits humains ;
  3. Rencontres de proximité auprès des autres responsables d’ailes politiques et autres acteurs et actrices n’ayant pas encore rejoint la dynamique de ‘’travailler ensemble pour le retour de la paix en Casamance’’.

Vous pouvez regarder les déclarations: (713) La COSPAC, la F.F. EBERT et les Femmes du bois sacré engagent le MFDC vers la table de négociation - YouTube

Retour