Session 04 du Programme Leadership Politique 2018 - L’état de la démocratie en Afrique et au Sénégal en particulier

Renforcement de la Démocratie

Les 11, 12 et 13 mai 2018, s’est tenue la 4ème session du Programme Leadership Politique. Elle portait sur : « L’état de la démocratie en Afrique et au Sénégal en particulier »

Les 11, 12 et 13 mai 2018, s’est tenue la 4ème session du Programme Leadership Politique. Elle portait sur : « L’état de la démocratie en Afrique et au Sénégal en particulier » avec un duo féminin, Pr Fatou SARR et Pr Mame Penda BA.

Le brainstorming sur le concept et les exposés des formatrices ont permis aux jeunes leaders de revisiter l’histoire de la démocratie en Afrique, avant  durant et après la colonisation, pour ensuite  mettre l’accent sur les notions de démocratie procédurale et de démocratie substantielle.

Il en est ressorti que la notion de démocratie est un terme très polysémique. Les travaux de groupe suivis des commentaires et éclairages des formatrices ont ainsi montré, 3 dimensions fondamentales sur lesquels repose la démocratie : garantir un ensemble de droits fondamentaux, des institutions de gouvernement représentatives et responsables et une société dynamique, ressortis dans les travaux de groupe.

Les autres inputs sur les droits socio-économiques et culturels dans le processus de consolidation démocratique en Afrique ont fait comprendre que la démocratisation peut se produire à n’importe quel niveau de développement économique.

Photo: FES Sénégal

Cette session  a été marquée par la venue de son Excellence, Dr Stephan ROEKEN, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne qui, durant 2 heures de temps,  a mené des échanges très interactifs avec les jeunes leaders sur la politique extérieure son pays en Afrique subsaharienne.

La session a pris fin après des débats sur l’avenir de la démocratie en Afrique entre les jeunes leaders et les formatrices ; débats qui ont montré les dividendes et déficits de la démocratie en Afrique, avec un accent particulier sur le Sénégal.

Pr Fatou SARR et Pr Mame Penda BA ont demandé aux jeunes de s’efforcer à faire un travail de réflexion prospective et de ne ménager aucun effort pour élaborer et proposer des projets de société sur la base de leurs orientations politiques, économiques et sociales.

Retour