Une séance de réflexion sur les inégalités au Sénégal

Renforcement de la Démocratie

A l’appel du think tank AfrikaJom Center et de la Fondation Friedrich Ebert, ce sont plus d’une dizaine de représentants d’organisations de la société civile qui se sont retrouvés ce mercredi 17 février, pour réfléchir sur l’Etat social et le principe de non-discrimination avec un accent particulier sur les inégalités au Sénégal.

Travaillant habituellement sur les questions de démocratie et droits politiques, l’organisation Afrikajom Center compte aujourd’hui s’attaquer au problème des inégalités économiques et sociales, en faisant le lien entre droits fondamentaux et redistribution des ressources. En effet, le contexte de la pandémie de Covid-19, et les restrictions qu’elle a entraînées, ont exacerbé les inégalités sanitaires, économiques, éducatives, de genre, de mobilité entre autres.

Photo: FES

Face à l’urgence du contexte, un projet d’ampleur est nécessaire. Ont répondu à l’appel des représentants d’organisations telles qu’Oxfam, l’AJS ou le forum citoyen sénégalais, mais aussi des experts de renom tels que les économistes Abdou Salam FALL et Chérif Salif SY et les sociologues Marie-Angélique SAVANE et Maréma Touré THIAM. Lors de cette séance de brainstorming, ils ont pu échanger sur les différents concepts d’inégalités, les impacts de la pandémie et les spécificités du système socio-économique sénégalais. Plusieurs questions ont été soulevées : que faire ? doit ont repenser le rôle de l’Etat ? comment agir sur les inégalités ? Comment construire un Etat social basé sur nos réalités et valeurs ? faut-il créer un débat sur les inégalités et le rôle de l’Etat ?

Un début de réponse sera attendu sur une étude que AFRIKAJON Center et la Fondation Friedrich Ebert comptent réaliser sur la Gestion du COVID 19 et l’Etat social.

Retour