Consolidation de la Paix et de la Sécurité

Consolidation de la Paix et de la Sécurité

La FES a fait de la promotion de la paix et de la sécurité une priorité dans son travail. Elle cherche ainsi à contribuer, par une approche inclusive, à une appréhension et une compréhension plus claire des citoyens des enjeux et défis sécuritaires. C’est la raison pour laquelle la FES organise, en coopération avec les acteurs étatiques et non étatiques, (notamment des organisations de la Société Civile) des activités de formation et de sensibilisation sur les questions de paix et de sécurité.

Dans ce cadre la Friedrich-Ebert-Stiftung au Sénégal travaille sur les thématiques ci-jointes:
La Casamance

La Casamance et le conflit qui y existe depuis plus de 30 ans, malgré une forte accalmie, intéresse à plus d’un titre la Friedrich-Ebert-Stiftung. Elle vise à déconstruire la perception locale de la crise en Casamance et contribuer à en faire, ce qu'elle est réellement, à savoir une question nationale, en ne se focalisant cependant pas seulement sur la crise, mais en cherchant à relever l’importance des potentialités dont regorge la région pour son propre développement et celui du Sénégal.

C’est ainsi que la FES appuie des acteurs impliqués dans le processus de la paix et de développement, et déroule également, sur sa propre initiative des activités d’échanges et de réflexion à l’échelle nationale.

Crime Organisé

Le crime organisé est une menace qui a des répercussions sociales, économiques et politiques profondes. La FES a initié un cadre d’échanges pour susciter le débat sur l’ampleur du crime organisé et de sensibiliser les populations pour les amener à s’impliquer dans la lutte contre ce fléau. Elle collabore dans ce cadre avec les jeunes des organisations de droits humains, les étudiants, les chercheurs, les leaders d’opinion, les jeunes leaders politiques, les autorités étatiques, les autorités internationales, les OSC, etc.

14.04.2021 | Consolidation de la Paix et de la Sécurité

Plan d’action pour ‘’Travailler ensemble pour le retour de la paix en Casamance’’

Plan d’action pour ‘’Travailler ensemble pour le retour de la paix en Casamance’’

Toujours dans son engagement pour le retour d’une paix définitive en Casamance, la COSCPAC a organisé les 11 et 12 avril 2021 à la Maison de la paix, à Ziguinchor, une session d’élaboration d’un plan d’actions harmonisé entre différentes ailes politiques du MFDC, en vue de préparer les négociations avec l’Etat du Sénégal. Un point important de cette rencontre est la participation de membres du Groupe de Contact (G.C.) qui témoigne de l’élargissement de ce cadre de travail et de l’intérêt qu’il suscite et qui reste ouvert pour des retrouvailles pleines.

En savoir plus...

08.04.2021 | Consolidation de la Paix et de la Sécurité

« Au nom de la paix, nous devons parler le même langage »

« Au nom de la paix, nous devons parler le même langage ».

En presque 40 ans de conflit entre le Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC) et l’Etat du Sénégal, de nombreuses négociations ont été menées ; mais les différents accords de cessez-le-feu se sont très souvent révélés infructueux. Un des facteurs de ces échecs réside dans le morcellement du MFDC en de nombreuses fractions politiques et militaires, entre le nord et le sud de la région.

En savoir plus...

18.03.2021 | Consolidation de la Paix et de la Sécurité

Cette paix, tout le monde la veut !

Un conflit qui dure depuis presque quarante ans, de nombreuses négociations et des accords non respectés, encore plus d’un million de mètres carré de terre à déminer, des dizaines de milliers de personnes déplacées. Malgré une certaine accalmie ces dix dernières années, la région de la Casamance se trouve toujours dans cette situation de « ni guerre ni paix ». Une véritable économie de guerre s’est mise en place dans certaines zones incontrôlables, les habitants se plaignent de vols de bétails réguliers et les enfants nés de parents déplacés ne disposent souvent pas de papiers d’identité. Par ailleurs, cette situation fait obstacle au développement d’une région au potentiel pourtant exceptionnel. Des vergers pourrissent sur place car les agriculteurs ne peuvent accéder aux terrains minés, le tourisme peine encore à attirer en masse et les investisseurs ne se risquent que trop peu sur des projets de long terme.

En savoir plus...

07.03.2018 | Consolidation de la Paix et de la Sécurité

Panel sous le thème : « L’Etat Sénégalais et les Réseaux Numériques ».

Le 07 Mars 2018 à l’Université Gaston Berge de Saint louis, s’est tenu le panel civil tech qui avait pour thème :

En savoir plus...